Imprimer cette page

Témoignages

Gene Drapeau et Lise Chartrand, bénévoles de la popote roulante.

Pourquoi choisir de livrer des repas comme activité de bénévolat?

Au début, c’était surtout pour utiliser un peu de notre temps pour le bien-être des gens de notre nouvelle communauté; étant donné que nous venions de nous y établir.  Nous avons vite réalisé que plus nous faisions connaissance avec les bénéficiaires, plus nous nous attachions à eux.

Parfois notre visite est la seule qu’ils reçoivent et le repas livré est parfois leur seul repas chaud de la journée.  Nous devenons parfois leurs confidents, ils nous parlent de leur malaise, de ce qui les préoccupe.  Ce geste ne prend pas beaucoup de temps.   Tout en servant la soupe : une petite conversation, une écoute attentive, un sourire, tout ça peut faire une grande différence pour eux.  Nous le voyons dans leur visage et dans leur voix.  Cette reconnaissance nous amène du bonheur ainsi qu’une paix intérieure.  Ces personnes deviennent importantes pour nous, on s’inquiète pour eux, on essaie de leur venir en aide du mieux qu’on peut sans jugement, tout en les respectant.  Nous sympathisons avec eux et avec leur famille dans les moments difficiles.

Nicole Ferland, bénévole à l’accompagnement-transport.

J’ai commencé à faire du bénévolat pour combler ma  disponibilité comme nouvelle retraitée vers les années 1998.  J’y ai pris goût, car c’est valorisant de voir que c’est grandement apprécié et ça nous procure une satisfaction intérieure qui augmente notre estime de soi.

De plus, en accompagnant les personnes dans les hôpitaux, j’ai aussi élargi mon réseau de connaissances et cette belle action me fait aussi apprécier notre belle région.  J’évite aussi de connaitre la solitude.

Je me considère chanceuse d’avoir la santé.  J’espère continuer encore longtemps de faire de l’accompagnement-transport et demeurer à l’écoute des personnes en besoin sans jugement.  Notre approche et notre sourire apportent souvent un baume à leur souffrance et ça ne coûte rien.  Je n’ai aucun mérite car c’est naturel chez moi!

Je remercie le CABL de m’accorder leur confiance.

Hermance et Florian Bergevin, bénévoles, dîner communautaire Val-David.

Le dîner communautaire est une rencontre mensuelle offert aux aînés pour partager un bon repas préparé par une équipe de bénévoles.  Ce service est offert aux personnes seules et aux couples âgés afin de briser l’isolement.  Le but de ces dîners est de permettre aux résidents du milieu de maintenir un lien avec la communauté.  Ce rendez-vous est une fête pour les usagers.  Rien de mieux de converser, avec des amis, autour d'un bon repas.

Francine Schoeb, bénévole aux cliniques d’impôts et aide aux formulaires.

Je suis bénévole à l'aide aux formulaires et aux déclarations de revenu depuis six ans. Pour moi, ce service est une façon d'actualiser  la mission  du Centre d'action bénévole  de promouvoir l'entraide sociale pour répondre à  des besoins du milieu. Certaines personnes âgées ou défavorisées  éprouvent beaucoup d'insécurité devant l'obligation de compléter des  formulaires gouvernementaux (Régie des Rentes, Supplément de revenu garanti, Allocation au logement...).   Les accompagner dans cette tâche leur  permet d'être efficaces tout en  éliminant leur anxiété.

Par le service gratuit  visant les déclarations d'impôt, je peux aider chaque année  des  personnes qui ont des revenus modestes à remplir cette obligation légale sans y investir des sommes d'argent qui peuvent alors être utilisées à meilleur escient. Je fais partie d’une équipe expérimentée de bénévoles  formée par Revenu Québec et Revenu Canada. À chaque année, nous recevons près de 500 personnes  durant le mois de mars qui ont besoin de faire compléter leurs rapports d'impôt. Bien sûr,  la confidentialité est assurée.

Ce bénévolat est pour moi une expérience très enrichissante.